jeudi 15 mai 2008

Yahoo! et Microsoft : L'histoire continue ...

Récemment, Microsoft, en mal d'argent et de pubs, a essayé d'acheter Yahoo!. Si cette opération avait réussi, nous aurions vu un nouveau géant de la publicité sur internet et de la recherche. Je vois ce que Microsoft fait déjà dans le domaine des logiciels et le désastre qu'elle vend trop cher (et pas open-source), et je ne veux surtout pas voir Yahoo! acheté par Microsoft parce que j'imagine le désastre qu'elle fera ! L'offre de Microsoft a fait décollé le prix de l'action de Yahoo! (En fait, là il fallait vendre :p) et tout le monde était excité !

Heureusement, Yahoo! a refusé l'offre de Microsoft jugée trop basse (Il s'agissait de 45 milliards de dollars). Et j'ai pu enfin souffler ! Mais, après qu'ils aient annoncé que toutes les négociations étaient finies, l'action de Yahoo! a chuté de près de 20%. J'imagine qu'il y avait plein d'actionnaires mécontents ; car les actionnaires, c'est bien connu, défendent leur argent et pas un idéal, ni une stratégie technologique. Pour détendre l'atmosphère (j'imagine), Yahoo! a commencé à discuter sur un éventuel partenariat avec Google (ou l'inverse). Bref, la vie reprenait son cours et on commençait à oublier cet horrible épisode :)

Mais aujourd'hui, en lisant les journaux que j'ai l'habitude de regarder, je suis tomber sur un article de Le Monde qui parle de la suite de l'histoire et ce qui se passe pourrait être l'idée d'un film : Carl Icahn est un riche milliardaire américain et il vient d'acheter pour 50 millions d'actions chez Yahoo!, soit 3,6% du capital. Son idée : entrer dans le conseil d'administration et faire pressions sur les autres actionnaires pour que les négociations avec Microsoft reprennent.

On revient donc dans la même situation : attente, suspense et rumeurs ! Personnellement, ca ne me rassure pas du tout et le fait de Microsoft devenir encore plus grand me fait peur. En attendant, je vais aller regarder le dernier épisode de Naruto :) Je suis sûr que ca va me changer les idées :)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire